Invest in The Democratic Republic of Congo to smart up your business. DR Congo, the Land of Manyness. (1080p Ad) WATCH/LIKE/SHARE CCI (c) All Rights Reserved

The Democratic Republic of Congo is the land to smart up your businesses. We offer taxes cut for small and medium enterprises willing to enter our market. If you are a starter, this is your opportunity. The government nowadays provides full insurances to foreign investors and fair taxes. Visit the government’s official website www.primature.cd/investir to know more. To know about investment codes in the Democratic Republic of Congo, go to www.anapi.org.

t-shirt-cci-verso

#Avis aux Parents # APECI c’est l’avenir de TOUS entre les mains de TOUS. #0811828611

100% APECI:::::Vous êtes parents, vous nous lisez dépuis la République Démocratique du Congo, nous invitons d’adhérer à l’Association des Parents des Etudiants Congolais en Inde, en sigle APECI. APECI c’est l’avenir de TOUS entre les mains de TOUS. Souhaitez-vous un accès facile à l’emploi à votre enfant? Joignez APECI. Parmi ces parents: des mandataires, des fonctionnaires, des politiciens, etc. Téléphonez dès aujourd’hui au +243 81 18 28 611.

t-shirt-cci-verso

CCI: OUTLOOK AFRICA exclusive interview (Challenges and achievements) with vice President Trésor Bokondi. WATCH/LIKE/SHARE

#OutlookAfricaBestQuotes In 2011 (…) President #Richie #Lontulungucame with the say: "Together ordinary people can do extraordinary things". If you are asked to describe him in three words what would be your words?#VP: Let me say he (Richie Lontulungu) is the most powerful Congolese in India. How would you and President Richie like to be remembered? #VP: If we put a picture people may remove it later. That’s why since 2012 we do great actions so people can remember us that way.

EXCLUSIVE VIDEO DURING THE RECORDING

HERE IS THE FULL INTERVIEW AS FEATURED ON THE RADIO

MADE IN CONGO: Digital clock with calendar included by KEYTA BETOFE. Please if you like this video, give your support to this proud son. He may be reached at betofemboyokeyta@gmail.com. -CCI

t-shirt-cci-verso

Les réponses à toutes vos questions sur l’immigration FRRO/BOF/BOI. EXTENSION/EXIT/ENREGISTREMENT Lisez/Aimez/Partagez

Veillez cliquer sur lelien suivant pour ouvrir le manuel sur l’immigration Indienne. Ce manuel a été construit avec l’appui de l’immigration Indienne et l’usage des sites externes. Certaines questions sont basées sur nos échanges directs avec l’immigration sur certains cas spécifiques qui nous derange parfois. Cliquez sur ImmigrationIndia pour lire.

visa-passeport-660x330

Aubin Minaku face à la diaspora. Découvrez des questions et des réponses. Guerre à l’Est/Révision constitutionnelle/ CENI

t-shirt-cci-verso

Les 21 fausses universités qui peuvent vous attirer en Inde. Le gouvernement Indien vous appel à la prudence!!!! UGC 2014, Restez vigilant!

22-ugcChers tous, ces dernières universités ne sont pas reconnu par le gouvernement Indien. Nous avons attaché le lien officiel du gouvernement à la fin du document afin que vous accédiez aussi cette vérité. Maintenant que vous êtes informé, méfiez-vous de vous retrouver dans des telles institutions. Dans le pire des cas, vous n’avez pas droit à un prolongement de visa avec une telle institution non reconnue par le gouvernement Indien. Bien encore, votre diplôme ne sera jamais reconnu par le gouvernement indien comme étant titre universitaire. Ne vous laisser pas séduire par les belles photos qu’ils postent sur leur sites web, GOOGLE est accessible par tous. Soyez prudent! Cliquez sur Les fausses universités pour lire ce document. Que Dieu vous bénisse!

t-shirt-cci-verso

Allocution du Président de la Communauté à l’occasion du 54è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo.

Interview exclusif avec le Président de la Communauté Congolaise de l’Inde (CCI). Suivez/AIMEZ/PARTAGEZ

#Urgent# Prenez conscience du FSIS pour éviter des expulsions brusques de l’Inde. Ce communiqué concerne également les parents des étudiants Congolais en Inde. #APECI

19_12_pg8a

 

 

 

 

 

 

Amis, Amies de la République,

Je tiens à vous rappeler que le gouvernement Indien a introduit depuis Avril 2013, un système de traque aux étudiants étrangers évoluant en Inde afin de garder un record constant de ceux-ci. Ce système dénommé « FSIS », Foreign Students Information System, qui peut se traduire en français par : Système de renseignement sur les étudiants étrangers. Cette nouvelle technique de surveillance sur les étudiants étrangers fonctionne de manière très systématique.  Prenez ce message avec beaucoup de sagesse pour éviter d’être surpris un de ces jours.  Chaque institution en Inde est désormais dotée d’un utilisateur sur le portail de l’immigration Indienne qui la permet de rentrer les détails sur l’étudiant dès son arrivée dans l’institution. Dans un formulaire dénommée ‘S Form’, l’institution rentre vos informations personnelles, y compris la date de début et de fin de votre cursus avec elle. La validation de ces informations génère un code unique à dix chiffres pour l’étudiant qui permettra à l’immigration de garder un œil sur vous. C’est à travers ce code unique que l’immigration collectera vos informations trimestriellement. Cette procédure est à prendre très au sérieux, car elle conduit maintenant à des expulsions que bon nombre d’entre nous ont du mal à digérer. Après que l’institution vous aie doté d’un « S form », elle est contrainte d’envoyer vos informations chaque trois mois à l’immigration, ces informations incluent : «  Vos notes, votre performance, un avis d’un probable changement de programme par l’étudiant,  ainsi qu’une note sur votre comportement dans l’institution ».

Toutes les institutions commençant par les universités aux écoles de formations sont sujet à ces mesures. Seules les écoles de langues ne sont pas touchées par cette mesure car rappelez-vous un étudiant ne peut se déclarer à l’immigration que six mois après son entrée sur le territoire Indien.  Cette mesure a été adoptée suite aux visas de moins d’une année que dispense aux étudiants l’ambassade de l’Inde en République Démocratique du Congo. Dans un article paru sur le site de l’immigration l’année dernière, ce type de visa a été dit ‘Visa provisoire d’étude’, c’est quand vous vous présentez à l’immigration pour un prolongement six mois après qu’elle vous dote d’un visa régulière d’étude. C’est sur base des éléments que l’immigration collecte dans votre institution chaque trimestre qu’elle vous jugera éligible ou non pour un prolongement de visa. Prenez note que si votre durée d’étude telle que reportée officiellement par l’institution lors d’enregistrement du  ‘S form’ a déjà expirée, vous n’êtes pas éligible pour un nouveau visa, mais plutôt d’une sortie forcée.  Dans ce cas, le visa ne peut être prolongé que par requête de l’institution pour une période précise en dépit du bona fide. C’est malheureusement ce qui est arrivé à bon nombre de nos amis ces temps-ci.

Si votre institution n’est pas informée de tous ceci, demandez-la de contacter l’immigration pour se déclarée entant qu’établissement académique, dans le cas contraire, nous ne pouvons que prédire un sort malheureux pour vous.  Vous êtes aussi prié de renouveler vos visas un mois avant la date d’expiration pour éviter toutes ces malaises, cela vous donne plus de temps de régler votre situation au pire des cas. J’aimerais aussi insisté sur le rôle de l’ambassade dans ce problème. J’aimerais insister que l’ambassade n’a aucun rôle a joué dans ce problème, cette décision relève de manière très unilatérale de l’immigration indienne et aucun étranger en Inde ne peut échapper à ce sort. L’ambassade n’a aucun pouvoir de stopper une expulsion quand la personne est au-delà des normes, l’immigration ne se viol pas.  Dans la plupart de mes interviews avec bon nombre de nos amis en situations difficiles, je me suis réalisé que nous sommes soit ignorant, soit négligeant. Comment imaginez que le visa d’un ami expire sans qu’il le sache lui-même ? Ou bien que l’ami ne sache pas que son délai d’étude a expirée et que l’institution doit rentrer son ‘S form’ ?  Prenez ce message au grand sérieux. Evitez aussi entre autre de vous inscrire dans des institutions non déclarées à l’immigration, cela ne fait qu’alourdir nos peines.

Pour la Communauté Congolaise de l’Inde (CCI), Richie Lontulungu, Président. New Delhi, 27/06/2014.

t-shirt-cci-verso